House Deep Cocktails

Organisations de soirées - Mariage - Cours de cocktails - Soirées Privées - Séminaires d'entreprise

Les nouveautés Liqueurs et Spiritueux du Bar Convent Berlin 1/2

Posted on 16 Oct 2014 in Revues d'alcools, Salons - Formations | 0 comments

Le Bar Convent Berlin, c’était bien. J’en ai profité pour revenir les mains pleines. 6 bouteilles aujourd’hui et 6 la semaine prochaine!

Saké – Vin- Japon – 14°

sake 1

Le Japon est une terre de Whisky depuis quelques décennies mais c’est une terre de Saké depuis plusieurs millénaires. Le Bar Convent Berlin organisait cette année une rencontre avec Shokokai Japan (Central Federation of Societies of Commerce and Industry) et il était possible de découvrir le saké. Il était compliqué de passer à coté de cet événement sans participer. Produit a partir de riz et d’eau, le saké est une bière de riz obtenue suivant un savoir faire ancestral (8ème siècle). les éléments qui influent sur la qualité du produit final sont

  • La qualité du brasseur
  • la variété de riz utilisé
  • le degré de polissage du riz

Je ne vais pas vous mentir, je n’aime pas du tout mais je pense que ce produit pourrait entrer dans certaines compositions pour apporter une note originale, souvent florale et céréalière.

Mes Notes :

  • Nez : 2/5
  • Bouche : 2,5/5
  • Cocktail : 3/5

Mon cocktail : Le Hara Kiri (Création HDC)

  • 1 dose de Saké
  • 0.5 dose de Jus de citron
  • 0.25 dose de sirop de sucre de canne
  • 1 dose de jus de pomme
  • 2 morceaux de gingembre

Cherry Heering – Liqueur – Danemark – 24°

WIN_20141012_194617

Produit phare de la mixologie moderne, le Cherry Heering est une fierté copenhaguoise arborant haut le pavillon danois depuis près de 200 ans. Je me note d’ailleurs dans un coin de la tête qu’il faudra être à l’usine en 2018 pour fêter ça avec eux, ça risque de déménager. Validée depuis bien 150 ans comme la meilleure liqueur de cerise au monde, Heering est aujourd’hui incontournable notamment pour sa présence dans deux cocktails phares : le Blood and Sand et surtout le Singapore Sling.

Mes Notes :

  • Nez : 4/5
  • Bouche : 5/5
  • Cocktail : 4,5/5

Mon cocktail : Le Blood and Sand – 1930

  • 0,75 dose de Peter Heering Cherry Brandy
  • 0,75 dose de Jus d’orange frais
  • 0,75 dose de Scotch Blended
  • 0,75 dose de Vermouth doux (Martini rouge)

Cherry Heering Coffee – Liqueur – Danemark – 35°

WIN_20141012_194655Etre leader mondial dans un domaine, c’est bien, l’être dans plus, c’est mieux. C’est ce que s’est dit Peter Heering en lançant sa liqueur de Café en 2007. Marché absolument pas saturé par Kalhua et Tia Maria, je ne donne pas bien cher de la peau de ce bébé dans les années à venir, mais je dois reconnaître la qualité du produit. Réalisé a partir de Rum, Cacao et donc café, cette liqueur titre à 35° et se comporte mieux que ses concurrentes sur pas mal de points, notamment celui capital de la sensation d’arrière gout beaucoup plus proche du café expresso et plus sèche. Seul bémol, malgré une teneur en alcool moins forte, l’odeur d’éthanol semble plus prononcée au nez, mais la force du café et du Cacao corrigent vite cette sensation en bouche.

Mes Notes :

  • Nez : 4/5
  • Bouche : 5/5
  • Cocktail : 5/5

Mon cocktail : Le Blushing Russian (Création inconnue)

  • 1 dose de Peter Heering Coffee Liqueur
  • 1 dose de vodka
  • 0,75 dose de crème
  • 0,5 dose d’amaretto

Lion’s Vodka – Spiritueux – Allemagne – 42°

WIN_20141012_201643Produit à Munich, par la Distillerie réalisant le gin « The Duke », la Vodka Lion’s est très particulière. Elle ne pressente pas énormément d’odeur d’alcool au nez et offre en bouche des saveurs de blé comme rarement j’ai pu le sentir. Cette vodka ne peut vraiment pas cacher ses origines de céréales et se comporte étonnement bien en dégustation pour une vodka.

Mes Notes :

  • Nez : 3,5/5
  • Bouche : 5/5
  • Cocktail : 4/5

Mon cocktail : Le Red Tiger (inspiré du Red Lion – W J Tarling – Londres – 1933)

  • 1,25 dose de Lion’s Vodka
  • 1 dose de Jus d’orange frais
  • 1,25 dose de Grand Marnier Ruban Rouge
  • 1 dose de Jus de citron frais
  • 0,25 dose de sirop de grenadine

The Duke Gin – Spiritueux – Allemagne – 45°

WIN_20141012_201736Produit à Munich, par la Distillerie réalisant la  » Vodka Lion’s », The Duke est un gin fort interressant pour ses partis pris rares dans la profession de maitre distillateur. Alors que la plupart de leurs confrères recherchent l’équilibre et souvent la neutralité, Daniel Schönecker et Maximilian Schauerte choisissent volontairement de faire un spiritueux avec un nez agressif sur l’eucalyptus et le pin pour enchainer sur une bouche plus douce avec des notes florales (violette) et de réglisse. Je critiquerais en revanche le choix du titrage à 45° à mon avis trop fort. Avec un tel panel de goûts, je crois vraiment qu’un titrage 40°, voir 37,5° rendrait beaucoup plus service à ce gin. Une simple dilution de 25% me donnant des notes de coriandre invisible à 45°.

Mes Notes :

  • Nez : 3/5
  • Bouche : 3,5/5
  • Cocktail : 4/5

Mon cocktail : Le 007 Martini

  • 2 doses de The Duke Gin
  • 0,75 dose de Noilly Prat
  • 2 dashes d’Orange Bitters

Wodqa Q for quality – Spiritueux – Autriche – 40°

WIN_20141012_201824Cette vodka est d’une qualité très haut de gamme. Filtrée  officiellement 7 fois ( Même si cela ne veut pas dire grand chose dans un process de distillation continue), sa douceur en bouche est quelque chose que je n’ai pas rencontré souvent. Autre chose rarissime : son prix! 60€ du litre, ce qui met cette vodka plus cher que la Chopin et 50% plus chère que la Grey Goose et la Belvedere. Même en tenant compte du packaging unique (la canette de conserve), le prix est excessif. A réserver aux esthètes, collectionneurs et rock stars!

Mes Notes :

  • Nez : 4/5
  • Bouche : 5/5
  • Cocktail : 4,5/5

Mon cocktail : Pas de cocktail, à 60€ la bouteille, tu dégustes !

  • 2 dose de Wodqa Q
  • 3 glaçons d’eau déminéralisée de Fidji

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *