House Deep Cocktails

Votre partenaire évènement

Organisations de soirées - Mariage - Cours de cocktails - Soirées Privées - Séminaires d'entreprise

Le Jour où James Bond devint orphelin

Posted on 20 Août 2014 in Histoire du Bartending | 0 comments

6a00d83451cbb069e200e551dd4c038834-800wiVous connaissez tous James Bond, le logo 007 et la vision de cet agent secret au travers d’un canon de Revolver. Vous connaissez peut être moins Ian Fleming, l’écrivain Anglais qui créa ce personnage. Pour beaucoup, James Bond n’est qu’un fantasme de Ian Fleming, lui même agent de sa Gracieuse Majesté durant la 2ème Guerre Mondiale. J’ai eu l’occasion en 2008 de visiter une exposition fantastique à l’Imperial War Musuem de Londres, « For your eyes only » mettant en parallèle la vie de Ian Flemming avec son oeuvre et la vie fictionnelle de James Bond.

ian_fleming1Décédé en 1964 d’une crise cardiaque à 56 ans, nous célébrons ce mois les 50 ans de la mort ce cet auteur qui rêvait d’être James Bond. Son amour immodéré de l’alcool, du tabac et des femmes ne l’ayant pas entraîné dans une longue vie.

Personnage incontournable du cocktail, James Bond a bu des centaines de verres au cours de ces aventures et le cocktail à  toujours occupé une place à part dans son univers, notamment les films dans lequel l’aspect visuel du cocktail peut apporter un plus au standard Scotch nettement plus consommé dans les nouvelles. Du Vesper de Casino Royale au Mojito de « Die Another Day », la palette de cocktails consommés par notre héros est impressionnante et ne devrait pas s’arrêter avec l’arrivée prochaine du 24ème épisode de la Saga.

Source :

La Croix

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *