House Deep Cocktails

Votre partenaire évènement

Organisations de soirées - Mariage - Cours de cocktails - Soirées Privées - Séminaires d'entreprise

Faire ses propres préparations – 1 – Le sirop de Gingembre

Posted on 15 Avr 2014 in Préparations maison | 0 comments

Les métiers de Barman et de cuisinier sont extrêmement proches et il est naturel de voir des passerelles entre les deux. Pour pouvoir réaliser des cocktails en respectant des concepts de base de la mixologie, notamment la dilution, l’équilibre et la synergie, le Barman est parfois dans l’obligation de faire ses propres ingrédients. Si distiller sa propre liqueur de A à Z est presque impossible en France, réaliser des produits simples comme les sirops, les amers aromatiques les jus de fruits et les sodas, permettent déjà d’élargir au-delà du raisonnable la palette d’ingrédients à notre disposition.

 

Pour commencer, je vous propose de réaliser quelque chose de simple : deux sirops de Gingembre. Pour cela il vous faudra :

  • Une casserole de 3/4L (ou plus)
  • 750g de sucre blanc
  • 750g de sucre roux
  • Un bâton de cannelle
  • 2 bouteilles d’eau minérale sans trop de gout (bannissez l’Hepar au profit de l’Evian ou la Thonon)
  • 1 kilo de gingembre
  • Colorants alimentaires (Facultatif ! Si et seulement si vous êtes joueur)

 

La première étape est d’éplucher le gingembre puis de la couper en petits morceaux.

sirop (9) sirop (11)

Plus les morceaux seront petits, plus vous aurez de saveur. Pensez bien cependant que la filtration risque de s’avérer difficile si vous émincez le gingembre trop finement.

Sirop (4)

Mettez à chauffer 1 litre d’eau minérale puis rajoutez les 750g de sucre blanc pour la première recette. Laisser monter en température et une fois que le sucre est bien fondu, rajoutez 500g de gingembre coupé en cubes et le bâton de cannelle.

sirop (13) sirop (12)

 

sirop (16)

Laissez infuser pendant au moins 30 minutes en surveillant bien le feu (pas ébullition). Filtrez ensuite le sirop et embouteillez le en vérifiant sa texture. S’il est trop liquide, vous pouvez éventuellement le laisser réduire. S’il est trop épais, rajoutez de l’eau. Laissez refroidir pour vérifier la texture finale qui sera plus épaisse qu’au sortir de la casserole. Modifiez si nécessaire.

Pour la seconde recette, faites à l’identique en remplaçant le sucre blanc par le sucre roux et en ne mettant pas de cannelle. Le sucre roux non raffiné disposant d’une saveur brute plus complète que le blanc, l’ajout de cannelle n’est pas necessaire.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *